Ve 28 août 2020
Réserver

Concert

La Trilogie du dollar

Concert de musiques de films
de Nino Rota et Ennio Morricone

Ve 28 août 20h
Durée 1h30, avec entracte
Dès 12 ans
Tarif de CHF 28.– à CHF 78.–

Deux génies : Ennio Morricone (né en 1928) et Nino Rota (1911-1979). Deux complicités : la première avec le réalisateur Sergio Leone (1929-1989), la seconde avec le cinéaste Federico Fellini (1920-1993). Deux mariages artistiques et trois enterrements qui prouvent que ceux qui sont partis ne nous ont jamais quittés. On peut se souvenir de films grâce aux comédiens, grâce aux images, grâce aux histoires, mais combien de films sont aussi entrés dans la mémoire collective grâce à leur musique ?

Cette réalisation au Théâtre du Jorat, initiée par le Festival Les Jardins Musicaux de Cernier, est un grand concert avec orchestre, choeur et soliste. Pas besoin de projection d’extraits, d’images pour se plonger dans les oeuvres cinématographiques en question. Comme le disait Sergio Leone : « S’il est vrai que j’ai créé un nouveau type de western en inventant des personnages picaresques et des situations épiques, c’est la musique d’Ennio Morricone qui les a fait parler ».

Le maestro Valentin Reymond note aussi que, dès le film Il était une fois dans l’Ouest, Sergio Leone dirige ses acteurs à travers la musique composée par Morricone avant le tournage. Il leur fait écouter la bande-son pour les faire entrer dans le personnage, dans la poésie, dans l’indicible. « Et ce n’est pas qu’une affaire de dollars ! » Cette osmose n’est pas moins remarquable du côté de Nino Rota et de Federico Fellini. La partition du ballet La Strada, commandée par la Scala de Milan et présentée dans la Grange sublime, résume pleinement cette alchimie géniale.

PROGRAMME

Nino Rota La Strada - suite du ballet (1966)
Nozze in campagna « È arrivato Zampanò » - I tre suonatori e il « Matto » sul filo - Il circo (Il numero di Zampanò) - I giocolieri - Il violino del « Matto » - La rabbia di Zampanò - Zampanò uccide il « Matto » - Gelsomina impazzisce di dolore - Intermezzo - L’ultimo spettacolo sulla neve. « Addio Gelsomina » - Solitudine e pianto di Zampanò

Ennio Morricone Le Bon, la Brute et le Truand (1966)
(arr. Matthias Keller)
Pour une poignée de dollars (1964) (arr. Thommy Anderson) Et pour quelques dollars de plus (1965) (arr. Thommy Anderson) Il était une fois dans l’Ouest (1968) (arr. Matthias Keller)

Soprano Clara Meloni
Ensemble La Sestina
Orchestre des Jardins Musicaux
Ingénieur du son Colin Roquier
Direction Valentin Reymond
Le casting complémentaire figurera sur la feuille de salle