Concert

Les 100 ans du Roi David

Oratorio d’Arthur Honegger
Avec l’Ensemble Vocal de Lausanne
et le Sinfonietta de Lausanne

Reporté à dimanche 22 août 2021 à 17h
Durée 1h15, sans entracte
Dès 7 ans
Tarifs de CHF 28.- à 78.-

Trois anniversaires pour un seul événement, c’est plutôt rare. Le premier est historique : le 11 juin 2021, jour pour jour, seront célébrés les 100 ans de la création du Roi David (musique d’Arthur Honegger, texte de René Morax) au Théâtre du Jorat. C’est devenu depuis un standard du répertoire classique. Qui pour l’interpréter ? Pas moins que le Sinfonietta de Lausanne (qui va fêter l’an prochain ses 40 ans) et l’Ensemble Vocal de Lausanne (qui, lui, va fêter ses 60 ans).

L’art choral fait partie des gènes de la Grange sublime. Il y avait même un Choeur du Théâtre du Jorat, fondé en 1975 et dirigé pour la dernière fois en 1991 par Robert Mermoud (décédé en 2005). Il n’existe plus, mais ce rapport aux voix, si magnifiques dans ce théâtre en bois, perdure depuis des lustres avec des ensembles de toute la Suisse romande au fil des saisons.

La première version du Roi David était sous forme de drame lyrique. Elle durait environ quatre heures ! La partie musicale a été composée en deux mois seulement. Elle comportait dix-sept instrumentistes, trois solistes, deux comédiens (un récitant et la Pythonisse, une sorte de prophète) ainsi qu’un choeur mixte d’une centaine d’hommes et de femmes, pour la plupart amateurs. Ce qui n’était pas simple techniquement, compte tenu des subtiles modulations des partitions.

Peu de temps après, l’oeuvre a été réorchestrée par Arthur Honegger pour la transformer en oratorio d’1h15 environ, d’abord en allemand en 1923 à Winterthour, puis en français, en 1924, à Paris et à Rome. C’est peu dire que ces trois anniversaires sont emblématiques de l’histoire et du rayonnement du Théâtre du Jorat depuis un siècle.

Ensemble Vocal de Lausanne
Sinfonietta de Lausanne

Direction Pierre-Fabien Roubaty

Bénédicte Tauran soprano
Cécile Matthey mezzosoprano
Jean Miannay ténor
Laurence Amy pythonisse
Robert Bouvier narrateur