Humour

Ma cuisine intérieure

Jeûner et nourrir son esprit
pour donner du poids à sa vie
De et avec Brigitte Rosset

vendredi 3 septembre 2021 à 20h
Durée 1h20, sans entracte
Dès 12 ans
Tarif de CHF 18.– à CHF 58.–

Depuis plusieurs années, Brigitte Rosset figure au menu de chaque saison du Théâtre du Jorat. Une vraie mascotte. Elle revient au fourneau avec Ma cuisine intérieure, son nouveau solo. Pas de biscotte pour autant sur scène. Au contraire : elle évoque la semaine où elle s’est fait un jeûne en France voisine. Donc, pas de malentendu : un jeûne, avec un petit chapeau sur le u. Elle y raconte avec trois fois rien son nettoyage des reins dans un petit village perdu, comme un drainage salvateur le temps d’une pause après un surmenage dévastateur.

Ce n’est pas une suite à sa Carte blanche, en 2018, même si on retrouve toute une galerie de personnages de son spectacle précédent. Il a été à la fois épuré, étoffé, comme une sorte de work in progress. La comédienne n’a pas encore épuisé toutes ses cartouches. Brigitte Rosset sur scène, c’est un bâton de dynamite qui n’attend pas une allumette. Elle explose plus d’une heure durant, jonglant entre fiction et réalité avec une virtuosité étourdissante.

Comparaison n’est pas raison, mais dans ce spectacle, il y a du François Silvant, comédien et humoriste romand décédé en 2007. Il était capable lui aussi de jouer plusieurs personnages dans le même spectacle, dont la fameuse Madame Pahud. Mais Brigitte Rosset ne s’affuble, elle, d’aucun costume ou accessoire. D’un geste, d’un regard, d’une mimique, elle se transforme en Jean-Pierre ou Monique. C’est parfois féroce, mais toujours d’une humanité bienveillante. Telle est Brigitte Rosset, qui dévoile sa cuisine intérieure en toute franchise et en toute intimité, désopilante. Une façon à elle de passer à table. Bon appétit !

BORD DE SCÈNE Quelques minutes après la fin de la représentation, rencontre entre l’artiste et le public

Mise en scène Christian Scheidt
Script-doctor et collaboration artistique Jean-Luc Barbezat

Création Lumière et régies Thierry Van Osselt
Scénographie Khaled Khouri
Costume Anne-Laure Futin

Texte et jeu Brigitte Rosset

Administration et booking Régine Auer
Presse/Graphisme Intercom/Yann Vaucher
Communication/Presse Aurélie Grao
Affiche/Photo Vincent Calmel
Maquillage/coiffure Isabella Daniela Valenzi
Photo dossier Laura Gilli
Production Amaryllis 17
Co-production Amaryllis 17/ Théâtre Benno Besson/Théâtre le Crève-Coeur