Je 25 sa 27 et di 28 juin 2020
Réserver

Opéra

Nabucco

De Verdi, Orchestre Amabilis, Lausanne,
Ensemble vocal Horizons, Yverdon-les-Bains
Mise en scène Gérard Demierre et Jean-Philippe Guilois

Je 25 et sa 27 juin 20h / di 28 juin 17h
Durée 2h15, avec entracte
Dès 12 ans
Tarif de CHF 38.– à CHF 108.–

C’est une longue histoire d’amour entre l’opéra et le Théâtre du Jorat, depuis des lustres. Dans cet espace tout en bois, les voix trouvent des résonnances émouvantes et scintillantes, enrobées et portées par des notes enchanteresses ou frémissantes. Reprendre cette version de Nabucco, de Giuseppe Verdi (1813 – 1901), créée en novembre 2018 à la Cathédrale de Lausanne (voir photo), n’est pas anodin, ne serait-ce que parce que le décor principal est une immense spirale… en bois. Pour les personnages, les artistes, la grimper ressemble à un désir parfois orgueilleux d’élévation spirituelle et de libération, et la redescendre peut se confondre avec la prise de conscience d’un échec, d’une immersion incontrôlable dans les dédales d’une fuite dramatique.

Sous la houlette de l’expérimenté metteur en scène Gérard Demierre, associé au feu follet Jean-Philippe Guilois, l’ensemble vocal Horizons et l’orchestre Amabilis, entourés de solistes de haut vol, ont relevé un défi corsé. Ce sont des mois de travail pour mettre en lumière délicatement ce qui est d’ordinaire une imposante machinerie romantique digne de péplums pour grands espaces scéniques.

Il s’agit d’abord d’une histoire d’esclavage, celle d’un peuple pris sous le joug d’un tyran qui se prend pour un dieu. Et donc de deux peuples qui veulent s’égorger parce que leurs divinités sont différentes. Une guerre politique et religieuse dont les ramifications contemporaines sont évidentes. Babylone for ever. Il y a dans cette production un cumul de souhaits artistiques et pédagogiques, en lien direct avec le pouvoir mélodique et la profondeur psychologique des oeuvres de Verdi.

Orchestre Amabilis – Orchestre de chambre de St-Paul, Lausanne
Choeur Ensemble vocal Horizons, Yverdon-les-Bains
Direction Ferran Gili-Millera

Nabucco, roi dictateur Alejandro Meerapfel, baryton
Abigaille, esclave, fille présumée de Nabucco Fernanda Costa, soprano
Zaccaria, chef migrant Rubén Amoretti, basse
Fenena, otage, fille de Nabucco Ahlima Mhamdi, mezzo-soprano
Ismaele, neveu du roi, amour de Fenena Humberto Ayerbe, ténor Il
Gran Sacerdote, conspirateur d’Abigaille Tiago Cordas, basse
Abdallo, vieil officier au service de Nabucco Philippe Jacquiard, ténor
Anna, migrante, soeur de Zaccaria Catherine Rouard, soprano
Enfants Une fille et un garçon de 10 ans
Trois gardes de Nabucco Figurants

Chef de choeur Michel Cavin
Pianiste répétitrice Caroline Delcampe
Mise en scène Gérard Demierre & Jean-Philippe Guilois
Scénographie Sébastien Guenot

Lumières Laurent Jaussi
Costumes Geneviève Joliat
Production Yves Golay