Concert

Un violoncelle enchanté

de Haydn à Gerschwin : le Geneva Camerata accueille le violoncelliste Jean-Guihen Queyras

Dès 12 ans
Durée environ 1h30, avec entracte
Prix des places de 28.- à 68.-
Une programmation éclectique et singulière

Constitué de brillants musiciens issus de la jeune génération, le Geneva Camerata (GECA) propose une programmation singulière, allant du baroque à la création contemporaine, en passant par le jazz, l’électro et les musiques du monde. Reconnu par la presse comme l’un des orchestres les plus audacieux d’aujourd’hui, il présente plus de trente concerts par saison, en créant de nombreux spectacles multidisciplinaires alliant musique, danse, théâtre, cirque et arts visuels. Dirigé par David Greilsammer, le Geneva Camerata collabore avec les plus grands solistes d’aujourd’hui, tel que Jean-Guihen Queyras.

C’est lui qui sera le soliste du concert au Théâtre du Jorat au printemps 2017. Sous le titre Un violoncelle enchanté, ce concert sera joué à Mézières et à Londres avec un programme allant de Haydn à Gershwin. Cette saison,le Geneva Camerata se produira également et entre autres à la Philharmonie de Berlin, au Musée d’Orsay à Paris, au NCPA de Pékin, à l’Oriental Art Center de Shanghai, au Festival d’Eilat et au Istanbul Music Festival. Une renommée internationale assez stupéfiante pour un orchestre fondé en 2013 seulement. Le Théâtre du Jorat avait déjà eu la chance de l’accueillir en 2015 avec deux programmes différents, et à chaque fois une standing ovation au final.

Musicien réputé pour son éclectisme et sa virtuosité, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras se produit aux côtés des plus grands orchestres autour du monde, de Paris à Tokyo, de Leipzig à Philadelphie. Il a travaillé avec de prestigieux chefs d’orchestre comme Iván Fischer, Philippe Herreweghe, Jirí Belohlávek,Olivier Knussen ou Roger Norrington. Queyras est régulièrement invité comme soliste par les meilleurs ensembles de musique ancienne. Il est aussi membre du Quatuor Arcanto. Enfin, il a réalisé plusieurs enregistrements pour Harmonia Mundi, tous récompensés par de nombreux prix.

Ajout au panier...

Ajout de votre commande en cours...

Réservez

Luigi Boccherini (1743-1805)
Symphonie en ré mineur,
«La Casa del Diavolo»

Joseph Haydn (1732-1809)
Concerto pour violoncelle N°2 en ré majeur

Béla Bartók (1881-1945)
Divertimento

Jonathan Keren (né en 1978)
Variations sur «I Got Plenty O'Nuttin'»
issu de Porgy And Bess
de George Gershwin
(Commande du Geneva Camerata)

Direction
David Greilsammer
Soliste (violoncelle)
Jean-Guihen Queyras

Orchestre
Geneva Camerata